D’autres yeux!

Notre dernière visiteuse en date, Carole, a eu la lourde tâche de partager 19 jours avec nous dans l’espace confiné d’un van. Elle n’a pas eu peur et a franchi le cap, en route pour des vacances aventureuses. D’ailleurs, parler de vacances est probablement abusif et trompeur. Carole est certainement rentrée en Belgique sur les rotules…

Mais qui est Carole? La meilleure amie d’Angie. Depuis les bancs de l’école. 12 ans d’une amitié sans tâches, si on occulte celles causées par les innombrables bouteilles de vin vidées ensemble. Carole, aussi appelée La Carre, Caro, Crole ou encore Pamela est une brillante jeune femme de 28 ans. Elle a très vite compris que le monde de l’audit était trop petit pour elle, pour se lancer dans une carrière de collectionneuse de cannettes de bière de la marque Carapils. Ex-madame Winnie l’ourson, fan de moutons et véritable enfant de la télé, elle a réalisé son rêve en devenant, pendant quelques semaines, dresseuse de tigres à Fort Boyard. Pourtant solide comme un roc, quelques larmes ont filtré lorsqu’Olivier Minne lança: “Carooole… Tête de tigre”.
Que dire de plus, si ce n’est que sa gentillesse, son écoute, son grand cœur et, entre de nombreux autres, sa disponibilité à toujours aider les autres, sont à toute épreuve. Sur ces quelques mots, réducteurs, forcément, nous lui laissons notre stylo.

“Après avoir lu à de nombreuses reprises les articles de ce blog, avoir rêvé en découvrant ces pays lointains et leurs images magnifiques, à mon tour de vous faire part de mon voyage. Pour ceux qui n’irait pas voir directement la signature, c’est Carole qui vous “parle”, en direct de Bruxelles, mais la tête pleine de souvenirs de…la Nouvelle-Zélande!

Après 4 mois, c’est avec le plus grand plaisir que j’ai retrouvé ma meilleure amie au bout du monde (et son amoureux bien sûr). J’y ai passé 3 semaines de vacances à parcourir, dans un mini-van du tonnerre, ce magnifique pays.

La première impression que l’on a de la Nouvelle Zélande (ou “NZ” pour les intimes), et qui ne nous quitte pas, est l’immensité de ses paysages. Où que vous soyez, vous êtes entourés de vastes étendues vertes, parsemées de moutons, de collines à perte de vue, de forêts spectaculaires, de lacs immenses, de montagnes aux sommets enneigés, voire encore de longues plages désertes. Ce pays cumule tous ces aspects et vous donne la sensation de parcourir plusieurs pays à la fois.

Cette richesse a évidement contribué à faire de mon voyage un super break dans la routine habituelle: en quelques heures on est à 100% dépaysés.

La NZ a également la particularité de vous faire croire que « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ». Les gens sont gentils, sportifs, mangent des côtes d’agneaux de malade, les villes sont petites, propres, l’accent est mis sur l’environnement – tout est fait pour que la nature soit préservée.
Bien entendu, mes vacances ont été principalement réussies grâce aux retrouvailles avec Angie & Nels. Le plus incroyable est que, passées 10 minutes, on avait l’impression de s’être quittés la veille aux “primeurs”. Je suis heureuse d’avoir pu passer ces moments avec vous.

Pour tous ceux qui se posent la question, et je sais d’avance qu’ils sont nombreux:

OUI, ils ont changé et, NON, ils n’ont pas changé!

Fidèles à eux-mêmes, bourrés de ces défauts qualités qu’on aime. On peut se dire que seul le décor est différent. Mais, aux détours de nos discussions, je me suis rapidement rendue compte que leurs rencontres avec l’Asie et sa population les ont marqués et qu’ils espèrent garder ça en eux à leur retour. Je leur fais confiance et leur souhaite encore de belles et enrichissantes expériences.

Alors OUI, c’était génial. Rien que pour les paysages magnifiques à 365° (si si, ça c’est de la perspective!), le splendide Kiwi-poule que nous avons croisé, les rochers-pancakes dont je n’oublierai jamais la vue, le “oooh my cameraaa » et surtout pour ces nombreux fous rires avec pincement de nez… Et tout ça, même si ça ressemblait à fond à la mer du nord, aux Ardennes, au Jura suisse, même si C. Jérôme gueulait (presque) tous les matins, même si “j’ai eu duuuuuur” pendant nos treks, même si j’ai pas touché au “pécééé” de tout le séjour, même si ça grattait et si j’ai eu des “douuutes”…

Pour toutes ces raisons, et bien d’autres encore, j’ai réalisé un voyage inoubliable.

Alors, je n’ai plus qu’une seule chose à ajouter: Merci à vous… Et revenez-nous vite. »

Carole

Publicités

Un commentaire sur “D’autres yeux!

  1. Bravo buddy, tu as définitivement tout pour devenir un requin du Marketing.
    En adoptant le principe du « Courrier International », et en donnant donc la parole à d'autres plumes sur ton blog, ce dernier prend une toute autre dimension.
    Manque que quelques photos « oléolé », et en moins de 2, Berlusconi va se pointer, te racheter ton URL, et financer ton retour à Forest, mère-patrie portugaise…

    Bizzz les cocos
    Malik

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.