Les temples de Khajuraho

Une énième nuit dans le train. Une ixième arrivée matinale. La différence se fait ensuite. Une gare toute propre. Des rickshaws organisés et rangés en files. Une route nickel. Perplexes, on se demande si on est bien encore en Inde. Oui, c’est bien l’Inde Mais ça n’y ressemble pas trop. Khajuraho est une ville un peu aseptisée avec une ligne ferroviaire récente et dont le véritable intérêt est la visite des temples de…Khajuraho. Une ville très calme. A touristes donc. C’est pas désagréable, même si on commençait à se faire à l’agitation, au bruit et à la saleté!
On trouve vite fait une chambre car la nuit a été trop courte et le soir même on reprend le train. Une sieste et on attaque les temples.

Construit vers l’an 1000, le complexe de temples était autrefois la capitale religieuse des Chandelâ (dynastie issue des Rajpoutes qui règna entre le 10° et le 13° siècle sur de nombreux territoires du centre de l’Inde). On compta jusqu’à 85 temples, mais seulement 22 subsistent de nos jours. Consacrés aux cultes hindouiste et jaïn, ils sont dépourvus d’enceinte et divisés en 3 groupes. Nous avons visité le plus réputé et le mieux conservé, le groupe de l’ouest. Abandonnés puis envahis par la jungle, on ne les redécouvre qu’en 1840. Ces temples sont célèbres pour la finesse de leurs sculptures, mais surtout (il faut l’avouer) pour les scènes érotiques explicites qu’ils arborent. A la fois comiques et osées (certaines scènes zoophiles également), elles sont uniques dans ce type de bâtisses. Toutefois, ces scènes ne représentent qu’une petite partie des sculptures. La visite vaut vraiment pour l’ensemble. Juste sublime. Les détails sont d’une perfection H.O.R.S. du commun. On passe des heures à explorer les bas-reliefs, les fresques sculptées. Un régal.

On termine la journée par un resto. Ce n’est pas anodin car, comme d’hab’, on se régale.

Nouveau train de nuit. Qui dit ville clinquante, dit train tout neuf. Qui dit ville à touristes, dit train rempli de « gens de chez nous ». Pour ces 12h de voyage, on sera accompagnés de deux suissesses et d’un couple de français. Le temps d’échanger un peu, avant de s’assoupir en rêvant à notre dernière étape en Inde: Vârânasî.

Les photos non-censurées des temples de Khajuraho – interdit au moins de 18 ans.

Nels

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

2 réflexions sur “Les temples de Khajuraho

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s